jeudi 7 juillet 2011

7 Decembre : Brothers and Sisters - Light the lights

Après avoir survécu à une traversée du désert, une ascension de l'Everest, un sketch entier de Dany Boon et un épisode entier de Victoire Bonnot aka deux journées entières au sein de l'éducation nationale, il est important de se reposer en sirotant une bonne série glacée de Noël. Pour ce faire je vous propose de s'attabler avec les Brothers & Sisters de ABC.

Série débutée en 2006 et qui s'est éteinte en mai dernier, Brothers & Sisters conte les péripéties de la famille Walker, famille déchirée par la mort d'un patriarche, les orientations politiques d'une des filles et le départ en Irak d'un des frères. Ce qui semble d'une noirceur diffuse en début de série laisse progressivement place à un ton plus léger dès la troisième saison. Au fur et à mesure de son déroulement les situations cocasses et les bisbilles entres les frères et sœurs Walker nous émeuvent et nous distraient. Loin d'être une série de piètre qualité et aux acteurs de seconde zone - la présence de Calista Flokart (Ally McBeal), de Sally Field (récompensée par un Golden Globe pour son rôle de matriarche au sein de la série ) et Rachel Griffiths (Six Feet Under) n'y est surement pas pour rien - le show de ABC nous transporte au sein des squelettes laissés par un père qui n'était en réalité pas ce qu'il prétendait, parmi les repas et soirées mouvementées et avinées des Walker et enfin nous confronte à l'amour débordant et envahissant d'une famille qui, quoiqu'il arrive, reste unie - sentimentalisme à deux balles quand tu nous tiens (cynisme à deux francs six sous quand tu m'étouffes).


L'extrait qui suit est typique de ce mélo, intelligent et amusant qui caractérise la série, Paige, la petite fille de Nora, la matriarche de la famille Walker, se demande pourquoi la famille célèbre toujours Noël et non Hannuka. Comme toute mamie gâteau qui se respecte Nora décide alors de célébrer Hannuka ET Noël - oui, la série n'est pas dénuée d'un petit coté provocateur qui n'est pas pour me déplaire.

ENJOY.


video




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire