mercredi 21 décembre 2011

Can you hear Christmas swinging ? - Les bandes originales dans les épisodes de séries spécial Noël



Les séries américaines diffusées sur les grands networks tels que ABC, CBS ou encore la CW sont destinées à obtenir le plus de public possible. Les machines à audimat comme CSI, Grey's anatomy ou encore Doctor House, sont alors privilégiées et annuellement renouvelées. Le public ciblé est donc large, les thèmes et le ton de ces tv shows se doivent d'être efficaces et fédérateurs : Thankgiving, Halloween apparaissent comme des thèmes surexploités, Noël n'y fait pas exception. Les bons sentiments volent, les sucreries foisonnent et le pathos est, alors, omniprésent. Cynisme mis à part, certains épisodes exploitent le thème de façon intelligente notamment dans les sitcoms, Modern Family, Malcolm in the Middle ou encore The Big Bang Theory en sont les parfaits exemples. Le secret d'un épisode typique de Noël réside en la présence d'une famille, d'un repas ou d'une soirée et enfin d'une bonne BO. Que ce soit en France ou aux Etats-Unis les chansons de Noël sont pléthores, toutefois, il faut avouer que "Baby, it's cold outside" chanté par Ella Fitzgerald et Louis Amstrong possède plus de cachet que "Mon plus beau Noël" de Johnny Halliday. Cette omniprésence musicale durant les épisodes de Noël mérite notre attention et respecte, généralement, un schéma ou des scènes communes, trois ont été relevés. En premier, des types de BO qui parcourent l'épisode, classique ou moderne, le complètent et lui apportent une densité et une atmosphère propre à Noël, ensuite, le chant lors des réunions de famille, moments de retrouvailles et de partage et enfin la chorale de Noël, celle qui erre de porte à porte.

To Emphasize : mettre l'accent sur, mettre en valeur

La plupart des séries soignent leur BO, la musique permettant de moduler l'ambiance à souhait. Certaines séries font, toutefois, exception à cette règle, intégrant à leur intrigue où ossature la musique ou un musicien, Treme ou Glee par exemple. Quoiqu'il en soit les épisodes concentrés sur Noël possèdent majoritairement une bande musicale léchée composée de deux catégories de chansons : d'un coté des chansons dites traditionelles et d'autres plus contemporaines, des réinterprétations par des groupes modernes.

Les classics songs

Ce que j'appelle les classics songs ce sont les chants de Noël traditionnels américains, l'équivalent de chansons comme Petit Papa Noel, Vive le Vent ou Mon Beau Sapin, ces chansons qui sont associées la plupart du temps aux enfants et à la désuétude en France, ont été aux USA souvent interprétées par des grands noms de Jazz comme Billie Holliday, Ella Fitzgerald, Sidney Bechet ou encore Duke Ellington. Vous les avez surement entendu un jour dans vos vies (c'est le cas si vous regardez des séries ou films américains) (c'est le cas aussi si vous avez fait vos courses de Noël un jour à Comptoir des Familles) (quoiqu'il en soit je l'espère pour vos oreilles), elles prennent le nom de Have yourself a little merry christmas, Baby, It's cold outside, Jinglebells ou encore Santa Claus is coming to town.  Je ne ferai pas une liste exhaustive ici car j'en aurais pour environ une année mais ce qu'il faut retenir c'est que rare il est d'apercevoir un épisode de série sans l'un de ces grands titres classiques incantés par des dieux et déesses du Jazz, surtout si la série veut transmettre un message très traditionnel comme "mangez une dinde et vénérez Dieu", "t'as pas vraiment le droit d'être triste à Noel car t'as une famille même si en réalité elle te kiffe qu'un soir de l'année", volonté totalement paradoxale vu les révolutionnaires qu’étaient les Jazzmens que cela soit musicalement, culturellement ou socialement. Quoiqu'il en soit cette utilisation des ces grands classiques permet généralement d'apporter une touche mélancolique ou festive à l'épisode diffusé, car c'est essentiellement les sentiments qui apparaissent dans ces épisodes spécial Noël.


Les reprises des classics song

En parallèle des ces grands classiques chantés par les plus grands existent les reprises par des groupes ou chanteurs contemporains. Allant de Mariah Carey à Sfujans Stevens en passant par Coldplay, les groupes connus et moins connus, hype et moins hype, produisent à tour de bras des albums spécial noël qui, contrairement à ce qu'il se passe en France, se vendent. Les séries usent et abusent de ces titres surtout lorsqu'elles visent une cible médiatique jeune. Cette notion de cible médiatique et cette oscillation entre moderne et traditionnel ne sont en rien superflu, la réalité peut s'illustrer par cet extrait de Brothers & Sisters, série qui narre les péripéties d'une famille qui épouse des problèmes de société profondément contemporains comme les points de vue politiques divergents, l'homosexualité, l'adoption, le divorce ou encore la vie sexuelle et de couple après 60 ans. En l'espace de 5 minutes la série propose un titre d'Ella Fitzgerald, Christmas Song, et quelques instants après nous propose The River revisité par Angus & Julia Stone, groupe dont les rythmes et mélodies enivrent Inrocks, Rock'n Folk et autres Télérama.



Des séries qui favorisent l'aspect moderne, il y en a pléthore, Grey's Anatomy en tête. La série a toujours accordé une place importante à sa BO, permettant d'ailleurs à des groupes pop-rock comme Snow Patrol de percer. L'épisode de la saison 2 Grandma Got Run Over by a Reindeer est un florilège de titres, neuf au total, de Noel chantés par des groupes pop-rock.

La playlist interactive de l'épisode :
Jet - Back Door Santa


Mais si je devais ne retenir qu'une scène avec un chant de Noël repris par un groupe récent c'est celui de   Opera of Bell dans Third Watch (New York 911) par les Destiny's Child. Je n'en suis pas fier, je vous rassure, surtout en tant que pseudo hipster à deux balles que je suis, mais c'est une petite madeleine de Proust pour moi, j'étais petit quand cela passait et n'avait encore aucun sens du bon goût musical, j'entendais juste les choeurs, les cloches et les canons, le tout superposé à la dramaturgie puissante de cet épisode Noël de Third Watch ... ouais, je suis impardonnable, TMTC.


Non contentes de contribuer, voire d'imposer une ambiance à un épisode, les chansons de Noël correspondent la plupart du temps à des scènes bien précises durant ces épisodes.

To Embrace : étreindre, faire corps avec


La réunion de famille est un élément fondamental de l'épisode de Noël. Chaque épisode prône la réunion autour de l'arbre et du bon repas, que cela soit avec sa famille de sang ou celle de coeur (je me sens comme dans un épisode de Josephine l'ange gardien à dire ce genre de chose) et ce quoiqu'il arrive et quelques soient les circonstances. C'est dans ce moment d'intensité narrative (sic) qu'interviennent les chansons. Dans ces réunions trois moments ont été identifiés : la réunion typique due aux retrouvailles familiales, celle de la post-dispute ou post-rupture qui apporte réconfort et sérénité et enfin la réunion qui donne l'occasion de se rappeler et de se souvenir, réunion qui la plupart du temps donne lieu à des flash backs et des chants en famille.

L'après dispute/rupture

Durant les épisodes dédiés à Noël éclatent souvent des conflits, des disputes ou des ruptures, volonté tranchée d'apporter une dimension mélancolique à la trame. S'ensuit soit une réconciliation soit une réunion entre amis et/ou famille pour apporter du réconfort. Ici deux exemples : Grey's Anatomy et New Girl (je vous avais prévenu on est sur du grand network et pas en train de matter un épisode de Mad Men ou Oz).

Alors qu'Izzie et Alex ont rompu, Iz se récomforte en mettant toute son energie dans Noël, fête qui evidemment contraste avec le cynisme de sa colocataire Meredith. Suite à une journée éprouvante pour Meredith qui a du se confronter à Derek et Izzie qui s'est effondrée en larmes devant Alex, les colocataires, George y compris, se réunissent sous l'arbre de Noël, le tout accompagné par Mascott & Dave Derby qui chantonne This Christmastime, Catharsis quand tu nous tiens.




Extrait beaucoup plus récent, l'épisode spécial de New Girl, se concentre sur la christmas party de l'entreprise de Schmidt et de la rupture de Jess avec Paul. Après s'être expliquée et avoir rompu avec Paul, Jess se rend avec toute sa tribu dans une rue aux décorations de Noël florissantes pour se réconforter, I'll Be Home for Christmas de She & Him (aka le groupe de Zooey Deschanel) parachevant la scène.







Les retrouvailles

De nombreux épisodes de Noel sont l'occasion de réunir des personnages depuis longtemps séparés et ainsi de créer des moments d'émotion de part les retrouvailles.

Un exemple un peu particulier me vient à l'esprit : Santa in The Slush, de la série Bones, où Tempérance retrouve son père en prison tandis que Booth et son fils viennent allumer un arbre de Noël en exterieur pour leur apporter l'arbre tant rêvé ; le tout est accompagné de la classic song Santa Claus is Coming to town interprété par la suave Peggy Lee.



Revenons quelques instants sur Grey's Anatomy et son second épisode dédié à Noël, Holidaze : la série a traversé les années, elle s'est assagie et les problèmes se sont affinés voire précisés. La scène présente les retrouvailles entre Bayley et son père, une scène tout en subtilité qui ne fait qu'exposer délicieusement les sentiments et les divergences familiales, du bon Grey's surtout quand c'est Arizona qui nous chante It's Cold Outside suivit de Silent Night par Sara Ramirez.






Les moments souvenirs

Toute réunion de Noël est sujette aux discussions sur la famille et aux remises en question. Bien souvent le thème évoqué est le souvenir, les moments partagés du passé et surtout les bisbilles qu'il faut arranger, les incompréhensions entre deux où plusieurs personnages.

L'épisode de Supernatural est caractéristique de ces épisodes où les flashbacks sont omniprésents et où, autour d'un bon eggnog et d'un burger repas, les blessures sont pansées et les doutes d'hier oubliés.

L'extrait c'est par .


To Cheer up : encourager, remonter le moral


Autre trait caractéristique des épisodes dont le thème est Noel, la chorale. Vous savez celle qui se rend de porte en porte dans les banlieues typiques, celle qui chante dans les galeries marchandes ou celle de l'eglise ? L'apparition des ces chorales sert essentiellement à créer voire intensifier un moment d'émotion, ou à créer un moment caustique ou encore ridicule.

Les instants émotions


Depuis quelques années l'utilisation des chorales est omniprésente que ce soit au cinéma, sur internet ou à la télévision, pour exemple la folie s'éteint à peine depuis la diffusion des Choristes. Les voix mêlées, l'harmonie et l'intensité prodiguées par les chants de chorale ne sont qu'un moyen d'apporter une charge émotionnelle - souvent cliché et pleine de pathos- supplémentaire à un moment critique.

L'épisode de Glee a A very glee Christmas est un exemple type d'un épisode de Noël ou après avoir vaincu toutes les épreuves de l'épisode aka Sue Silvester déguisé en Grinch, la chorale chante et réussit à l'emporter face à Sue.




Les instants ridicules


Mon cynisme aidant j'apprécie quand la chorale de Noel se fait chambouler ou lorsque son utilisation est détournée pour en faire un objet de moquerie et c'est souvent dans les sitcoms qu'on trouve ces perles d'humour là.

Prenons deux exemples : Malcom et Glee. Alors qu'un moment d'émotion intense est censé apparaitre avec l'arrivée de la chorale à la fenêtre de la grand mère de Francis, elle décide tout bonnement de leur jeter du pain rassis à la tronche.



Dans A Very Glee ChristmasGlee réussit l'un de ses grands écarts habituels entre la sur-niaiserie en barre (en réfère l'extrait précédent) et le génie, incarné par le ridicule et la maltraitance de ses personnages comme dans l'extrait qui suit.



Enfin, en cadeau bonus l'humour potache des frères Winchester et leur chorale revisitée.


To Christmas : verbe qui n'existe pas mais qui résume bien ce que je vais dire après quand même


Au sein de l'océan des épisodes de Noël navigue en capitaine une série qui intègre l'esprit de Noel au sein de ses personnages, je parle évidemment d'Ally McBeal. L'une des premières adulescentes de la télévision, Ally n'est que reverie, fantasmes et bizzareries et surtout vibre à l'unisson avec l'esprit de Noël au fil des saisons.

Les épisodes Noël sont l'occasion d'un florilège de chansons interprétées premièrement par Vonda Shepard puis par les personnages. Devenant de l'ordre de la tradition, les soirées de Noël chantées au bar d'en bas sont de grands moments de mise en scène d'amusement et d'émotions.

Les chansons de Shepard parcourent l'ensemble des épisodes de la série et les cloturent pour ainsi dire tous, la musique à toujours été inhérente à la série ; Vonda Shepard fait même partie du générique.


Notre très chère Vonda ne fait pas qu'agrémenter de belles et fausses vues de Boston enneigé ou non, elle possède une scène où elle s'exprime et régulièrement reçoit des guests ; pour ce Noel il s'agit de Ron Taylor et ils interprètent ensemble Love has no pride.



Non content d'avoir une chanteuse qui ne sert qu'à chanter au casting, les personnages de la série prennent part régulièrement aux compositions musicales des épisodes, prestations qui majoritairement occupent une partie entière du scénario de l'épisode puisque on les voit répéter et organiser les soirées. Au sein de ses personnages chantant, il y en a un qui prend toute son ampleur : Elaine. Certainement le personnage le plus doux-dingue de la série, Elaine accorde une importance de taille aux soirées de Noel et à son aspect érotique -même si cette denrière idée lui est bien personnelle.



Saison après saison Elaine chante seule ou en duo à Noel, cette fête lui est tellement accrochée que le personnage décrochera un épisode de Noël qui lui est entièrement dédié et dont l'intensité dramatique est palpable, un épisode qui se nomme Blue Christmas et que je vous somme de regarder.


Ally aussi s'est frottée à la scène durant Noël et en reste une scène mémorable où elle fait son show/chaud en Mère Noël plus que dévêtue.


La relation avec l'esprit de Noël, véritable personne à part entiere pour John Cage et Ally, prend une toute dimension pour cette dernière lors de l'arrivée de Larry. Le double et amant d'Ally, incarné par Robert Downey Junior, a non seulement redonné un souffle à la série mais a réussi à donner une dimension autre au personnage d'Ally, celui de la stabilité, de la volonté de se construire et de soigner ses névroses. Deux épisodes entiers sont dédiés à la relation entre Larry et Ally durant la période de Noel. Le premier épisode 'Tis the season raconte comment Ally tente de mettre dans l'esprit de Noel Larry qui se sent toujours seul durant cette période et cela passe évidemment par le chant de Noël.





Alors qu'Ally pense ses problèmes terminés avec Larry, ce dernier étant rentré dans l'esprit de Noel, son ex-femme vient tout remettre en question; cependant, tout se finit bien et évidemment sur du New Years Eve réinterprété par Vonda Shepard.




Ally reste et restera un hymne à l'esprit de Noël ; les séries diffusées sur les grands networks, quant à elles, n'hésitent pas à continuer d'utiliser la fête de Noel pour faire de l'audimat mais aussi dégager un certain charme. A chaque épisode de Noël la BO est un véritable défilé de titres entendus et sur-entendus mais aussi de réinterprétations à but marketing. Quoiqu'il en soit, on ne peut taire les efforts des producteurs, scénaristes et créateurs pour tenter de nous immiscer dans l'esprit de Noël et les bons sentiments.

Petit Bonus Plaisir :  On vous a dégainé la playlist spéciale Noël, elle est sur votre droite. ENJOY ;)



N.

3 commentaires:

  1. C'est pour cela qu'il n'y a pas d'épisode de Noël dans Battlenouille ou Stargate SG1 ! (Richard Dean Anderson & Edward James Olmos spéciale KassDédi.)

    RépondreSupprimer
  2. Alors bon article (enfin bon c'est léger).
    Maintenant j'ai envie de me faire l'intégrale d'Ally MacBeal, de me rematter Bones et surtout de me mettre à jour dans Grey's (ouais j'ai 2 saisons de retard et surtout y a un extrait que j'ai pas pu voir, snif).
    Merci N.

    RépondreSupprimer